Nos stars: les contenants reCIRCLE

Bol1-eshop

Box 1

Contenance: 1200 ml | Poids: 160 g | Graduation à: 350 ml, 700 ml, 1050 ml

Box 2

Contenance totale: 1000 ml | Poids: 186 g | Compartiments: 250 ml et 340 ml

Cup

Contenance : 400 ml | Poids : 78,5 g | Graduation à: 150 ml, 250 ml, 350 ml

Menu

Contenance: 900 ml | Poids: 169,4 g | Graduation à: 500 ml, 700 ml, 900 ml

Mini

Contenance: 600 ml | Poids: 113,2 g | Graduations à: 200 ml, 300 ml, 400 ml, 500 ml, 600 ml

Nos contenants aux talents multiples:

Garanties au moins 200 réutilisations & Made in Suisse

Nos lunchbox sont garanties au moins 2OO réutilisations. Elles sont produites à partir de granulats 100% européens et recyclées en Suisse en fin de vie.

Le laboratoire SQTS (Swiss Quality Testing Service) a effectué des analyses pour vérifier l’absence de migration (interactions ou transferts) entre les produits et les denrées alimentaires (test de conformité avec les prescriptions UE et screenings par technique GC). Les matériaux sont conformes aux prescriptions du règlement UE n° 10/2011. L’approvisionnement en granulats est d’origine européenne

Pourquoi le plastique ?

Croyez-nous! Nous nous sommes creusés les méninges pendant longtemps avant de décider quelle matière utiliser. Dans l’idéal, nous rêvions d’une matière constituée d’amour et qui redevient amour une fois que le repas est terminé. Malheureusement, une telle matière n’existe pas encore. C’est pourquoi nous avons étudié avec les différents acteurs ce qu’ils attendaient d’un emballage réutilisable. 
 
Les restaurateurs veulent un contenant qui s’empile facilement, ne prend pas de place, se ferme rapidement et ne casse pas.
 
Les responsables de l’hygiène (AFSCA) et du lavage veulent un emballage qui puisse être lavé et séché proprement et qui reste aéré une fois empilé afin d’éviter toute accumulation d’humidité et des éventuelles moisissures.
 
Les clients cherchent un emballage léger, hermétique, qui puisse passer au micro-ondes, au lave-vaisselle et qui soit abordable !
Les personnes en charge de la logistique et sensibles au thèmes environnementaux veulent un contenant qui puisse être utilisé aussi longtemps et autant de fois que possible, qui résiste aux chutes et aux lavages répétés. 
 
Nous avons analysé et testé les matériaux suivants : 

Le verre : il est lourd au transport et il se casse facilement. Il est aussi peu pratique à empiler car, si lavé à l’eau chaude, il se dilate puis il rétrécit pendant le refroidissement: c’est pour cela que les verres restent coincés lorsque vous les empilez immédiatement après les avoir lavés. Si chauffé, il devient souvent tellement chaud qu’il est impossible de le tenir dans ses mains. 
 
L’aluminium, l’inox ou l’acier chromé : ils ne passent pas au micro-ondes au risque d’étincelles, ce qui constitue en soi une vraie limite pour un repas à emporter qui doit souvent être réchauffé à la maison ou au bureau. En autre, cette matière a tendance à se courber et elle n’est alors plus empilable. De plus, afin que ces contenants soient vraiment hermétiques, on utilise souvent des clips ou les bords en silicone, plus difficiles à laver de manière parfaitement hygiénique. Pour ne pas se brûler les doigts, il faudrait doubler la paroi, ce qui impliquerait un coût d’achat bien trop élevé. Nous avons aussi constaté que de nombreuses personnes n’aiment pas manger dans du métal. 
 

C’est pourquoi nous avons opté pour le polytéréphtalate de butylène avec 30 % de fibres de verre (PBT GF30), c’est-à-dire du PBT. Afin que nos contenants soient particulièrement résistants à l’hydrolyse et sèchent rapidement, nous avons ajouté 30 % de fibres de verre, donc les lunchbox reCIRCLE ne sont constituées qu’à 70 % de plastique ! Le PBT est un plastique qui existe depuis très longtemps sur le marché et dans lequel nous mangeons sainement depuis déjà de nombreuses années. Il est composé de phtalate non nocif et sans agents plastifiants. Elles sont produites sans BPA. Nous avons même réussi à supprimer toutes les graisses animales : les contenants reCIRCLE sont donc 100% véganes! Les pigments de couleur conviennent également tous pour l’alimentation. De nos jours, l’impact négatif de la surconsommation du plastique n’est plus à démontrer : bilan carbone élevé, épuisement des ressources de pétrole, pollution de nos océans, impact sur la faune et la flore… Sans parler des quantités de micro-plastiques qu’il génère et qui se retrouvent dans nos organismes via les crustacés que nous ingérons.

Le plastique présente pourtant des propriétés positives que nous gaspillons de manière souvent inconsciente à force de la considérer comme une commodité, un banal emballage dont la durée de vie correspond trop souvent à la durée d’usage ou de consommation du produit qu’il contient. On oublie trop souvent que si utilisé de manière consciente et efficace, ce déchet devient une ressource aux potentialités de réutilisation et de recyclage. Le plastique à usage unique n’a rien à voir avec le plastique réutilisable!

 
Le PBT et le PP (couvercle) sont recyclables. Il n’existe ni système de collecte ni procédure de recyclage officiels, mais nous – c’est-à-dire reCIRCLE, avec le fabricant Stefan Kälin AG à Einsiedeln – pouvons regranuler les contenants reCIRCLE, autrement dit les broyer pour en refaire du granulat. 
 
Actuellement, nous n’avons pas le droit d’utiliser ce granulat recyclé pour des nouveaux contenants reCIRCLE (ne nous demandez pas pourquoi, il s’agit de considérations légales – l’autorisation pour une utilisation avec des aliments serait retirée), mais nous sommes précisément en train de découvrir comment refaire des contenants reCIRCLE sans perdre l’autorisation nécessaire. Pour l’heure, nous collectons les quelques contenants reCIRCLE qui nous ont déjà été rendues et dès que nous aurons pour une tonne de matériau, nous déciderons ce que nous en ferons. Cela pourrait cependant encore durer plusieurs années, car les contenants reCIRCLE ont une très longue durée de vie !
  

Pourquoi la couleur aubergine? ​

reCIRCLE, c’est nouveau. Or, afin de parvenir à un changement de comportement, il faut rendre ce changement visible. Nous avons donc dû choisir une couleur qui se distingue clairement des autres couleurs d’emballage.
 
Chaque repas a l’air bon dedans ! Nous souhaitons que la nourriture soit bien mise en valeur et que la couleur du contenant reCIRCLE ne soit pas la première chose que l’on voie. Toutes les couleurs d’aliment vont bien avec la couleur du contenant reCIRCLE: que ce soit le vert de la salade, le rouge de la sauce tomate ou le jaune du curry, par exemple. Dans un récipient plus clair, on verrait chaque petite décoloration, car certains aliments ont un puissant pouvoir colorant, comme le curcuma, la betterave ou encore les carottes.
 
Neutre au niveau du genre ! Il fallait que la couleur convienne tant pour les femmes que pour les hommes. Pour l’instant, l’expérience semble montrer que l’objectif est rempli.
 

Pourquoi rondes?

Elles sont rondes parce qu’elles sont ainsi plus simples à empiler, à fermer et à nettoyer de façon hygiénique

Le couvercle a également été conçu de manière à pouvoir être lavé et séché à 100 % : il n’y a donc pas de clip ou de bord en silicone, parce que ces éléments sont toujours difficiles à nettoyer. 

Avec un peu d’entraînement, fermer les contenants reCIRCLE devient un jeu d’enfant! 😉

 
 

Bilan écologique​

Le graphique ci-dessous démontre que la multiplication continue de plats préparés, souvent empaquetés dans des emballages jetables et consommés dans l’espace public, causent divers problèmes. 
 
D’un côté, ces emballages consomment énormément d’énergie et de ressources par rapport à leur cycle de vie. De l’autre, leur élimination laisse souvent à désirer, ce qui engendre des rues sales, des parcs détériorés et même des dégâts dans les pâturages. 
 
Pour l’heure, il est impossible d’intégrer ces emballages dans un processus de recyclage, ce qui ne laisse donc qu’une seule option : le traitement thermique. 
Le bilan écologique a révélé qu’il suffit de moins de dix cycles de lavage pour que l’impact environnemental de la reCIRCLE BOX soit inférieur à celui de récipients comparables jetables.* 
 
Cela est principalement lié à la fabrication, étant donné que grâce à la réutilisation, l’impact environnemental de cette fabrication est divisé par le nombre de cycles de circulation, 10 ou 200 dans le graphique. 
 
*Les récipients qui ont été comparés sont des récipients largement utilisés chez les restaurateurs ayant participé au projet pilote à Berne et correspondant globalement par leur fonctionnalité à la reCIRCLE BOX (dénommée à l’époque Bring Back Box).